Paris Fierté a défilé samedi dernier à Paris en l’honneur de Sainte Geneviève

Samedi dernier, au pont de la Tournelle dans le 5ème arrondissement de Paris, 800 personnes ont défilé aux flambeaux pour rendre hommage à la sainte patronne de Paris, Sainte Geniève. Paris Fierté a organisé la manifestation, elle avait été autorisée par la préfecture, ça n’était pas évident, le triste sire Gérald Moussa Darmanin avait tenté de l’interdire l’an passé. Ca fait 20 ans que cette marche est organisée dans Paris.

Qui était Sainte Geneviève ? Née à Nanterre en 423, Geneviève était d’abord une simple bergère. Elle appartenait à l’aristocratie du pays, d’origine franque. Elle hérita de nombreuses terres à Meaux et à Paris, ainsi que de la la charge de magistrat municipal parisien de son père. Elle s’installa à Paris vers 440. Baptisée, elle se consacre très jeune uniquement à Dieu.
La légende de Paris : En 451, les parisiens apprirent que les troupes d’Attila s’approchèrent de la ville, certains voulurent fuire, pas Sainte Geneviève, qui dans un discours, encoragea les gens à rester et à prier, certains voulurent la lyncher à coups de pierres. Mais l’histoire lui donna raison Attila évita Paris, se fit battre aux champs catalauniques du côté de Chalons-sur-Marne. On dit alors que les prières de Sainte Geneviève protégèrent Paris du terrible Attila. Elle devint “défenseur de la cité”, en charge de la protéger.
En 465, alors que l’Empire romain s’écroulait, les partisans des francs et ceux des romains se déchiraient en Gaule, les troupes du roi franc Childéric (père de Clovis) se rapprochaient de Paris, la ville était une nouvelle fois menacée. Elle alla négocier avec les francs pour que la ville ne soit pas pillée. On sait par ailleurs que son coeur penchait nettement pour les francs, mais elle resta neutre dans cette affrontement). Les francs assiégèrent Paris pendant 10 ans, Sainte Geniève ravitailla les habitants en blé, elle avait négocier avec Childéric, ses origines franques l’aidant certainement à convaincre le roi des francs. Quand Clovis batit le dernier chef romain dans cette partie de la Gaule, elle négocia une alliance avec Childéric la prise de Paris : il fallait d’abord qu’il se convertisse au christianisme, ce qu’il fit. Childéric ne pilla pas la ville et en fit sa capitale en 508, Sainte Geneviève protégea une nouvelle fois la ville.
Geneviève mourut en 512, à l’âge de 89 ans. Elle fut inhumée aux côtés de Clovis (mort en 511) dans une basilique construite au sommet de l’actuelle montagne Sainte-Geneviève. La basilique se transforma rapidement en puissante abbaye, et prit le nom de sainte Geneviève. 

Elle fut l’objet d’un véritable culte, jusqu’à nos jours.

Camulogène était un fier guerrier gaulois de Lutèce qui résista aux romains en -52. Il réunit les tribus gauloises de la Seine et combatit les romaines, il domina dans un 1er temps la bataille, mais les romains renversèrent le cours de la bataille et il finit par perdre et par mourir au cours de la bataille. Sa courageuse résistance a fait de lui un héros de la ville.

Source : Nouveau présent

Une réflexion sur “Paris Fierté a défilé samedi dernier à Paris en l’honneur de Sainte Geneviève

  • 16/01/2024 à 11:31
    Permalien

    Ah ben merde alors, faut que je vienne sur Belgicanews pour avoir de vrais infos sur la France !
    Merci Belgicanews, je n’étais pas au courant de cette marche, je ne savais pas que Moussa le quart-maghrebin, et quart-juif, avait bien entendu essayé d’interdire la procession !

    comme quoi, l’info en Fronsse, c’est vraiment quelque chose…….

    Bon eh bien merci chers Camarades Belges, excellent papier avec d’utiles rappels historiques, et bravo à ces jeunes gens qui relèvent le piètre niveau de ce pauvre pays dirigé par ZOG et infesté d’allogènes en attente de prise de leur fonction de remplaceurs !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *