Meutre raciste de Thomas Perotto: une manifestation en hommage à sa mémoire est attaquée par la police qui livre ensuite les manifestants à la racaille

Une centaine de nationalistes sont allés manifester samedi 25 novembre dans la cité de La Monnaie de Romans-sur-Isère, là d’où viennent les assassins de Thomas Perotto.

Les manifestants, non armés, manifestaient en portant des banderolles indiquant “Thomas Perotto, ni oubli ni pardon”, ou encore “islam hors d’Europe”. Les policiers les attendaient, et les ont chargés, les coups de matraques pleuvaient, les racailles en ont profité pour ensuite attaquer les manifestants dispersés, dont un est grièvement blessé.

Les Blancs d’Europe sont tels les Palestiniens. Ils sont sur la terre que leurs ancêtres ont façonné, en produisant une culture sans égale dans l’histoire du monde (y compris les allocs) et des forces d’occupation d’origine étrangère utilisent d’autres peuples étrangers pour les opprimer. Et si les Blancs ne réagissent pas, c’est qu’ils méritent de disparaître.

Source: france bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *